Le mot du Président – Assemblée Générale du 19 juin 2019

Le MOT DU PRESIDENT – Assemblée Générale du 19 juin 2019

L’année 2018 a été marquée par notre arrivée dans des nouveaux locaux très attendus, au cœur du quartier de la Porte de Vanves, sur la partie piétonne de la rue Prévost-Paradol. Ce lieu est en cohérence avec les nombreuses activités que nous organisions déjà en collaboration avec d’autres associations au sein du « Comité Paradol ».

Ces nouveaux locaux ont le double avantage de permettre aux services administratifs et techniques d’avoir des bureaux plus grands, plus fonctionnels et aussi de réserver un espace « LE LOCAL 14 » aux activités de lien social en direction des habitants.

Très vite les bureaux ont été installés et investis par l’équipe, grâce notamment aux salariés du « pôle bâtiment » de la Régie et qui ont réalisé des aménagements de très bonne qualité. C’est une démonstration grandeur nature, notamment en direction de nos prestataires, que la Régie réalise des travaux performants et de qualité.

A la rentrée de l’été nous avons reçu la démission du directeur qui était en poste depuis cinq ans et avons pris des dispositions pour qu’il n’y ait pas de rupture dans la gestion de la Régie. Un intérim de quelques mois, qui s’est très bien déroulé, a permis au Bureau de faire une recherche active d’un nouveau directeur capable d’accompagner la croissance. Celui-ci est en place depuis le mois de février 2019.

Au-delà des affaires courantes nous avons continué notre développement, d’autant plus que le marché du principal bailleur social a retrouvé son niveau d’antan dans le courant de l’année. Une très bonne nouvelle nous est venue de la part de la Mairie de Paris, en effet grâce aux votes des habitants nous avons été l’un des lauréats du budget participatif 2018 pour aménager un nouveau lieu convivial et participatif dans le cadre du « LOCAL 14 ». Assisté par un architecte, nous sommes en cours de réalisation de ce nouvel espace qui sera une très bonne chose pour la population du quartier mais également au-delà.

Sans attendre, dès notre installation et en réalisant des travaux provisoires, nous avons commencé à organiser des activités dans ces nouveaux locaux. Il est très vite apparu que des besoins d’animation et d’activités culturelles étaient attendus. La plupart de ces dernières, et en particulier les différentes expositions, ont eu beaucoup de succès à la grande satisfaction de tous (les habitants, les artistes, les collectivités, la Régie). C’est un bon présage pour la suite, c’est pourquoi nous serons vigilants pour faire vivre ce lieu en fonction des besoins locaux pour tous sans privilégier une catégorie sociale ou générationnelle : c’est la vocation d’une Régie de Quartier.

Il reste que la Régie de Quartier Flora Tristan, comme toutes les régies, ont des impératifs d’équilibre économique et financier associées à des objectifs d’employabilité et d’insertion de ses salariés dans le monde du travail. Si nous voulons réussir ce défi, il nous faut augmenter notre volume de production autrement dit notre « chiffre d’affaires ». Nous le répétons souvent, nous avons les moyens d’accroitre les volumes de manière significative et nous avons les compétences et les équipes pour cela. L’idéal pour nous serait d’obtenir, en plus de commandes courantes, un ou deux « gros » marchés auprès de bailleurs si possibles réservés à l’insertion. Ce serait une facilité qui nous permettrait sur le long court une saine politique de recrutement. C’est d’autant plus réalisable qu’aucun de nos clients ne dépasse actuellement 20% du total de notre chiffre d’affaires. Dans le même temps nous ne devons pas négliger, bien au contraire, les marchés de second œuvre « bâtiment » qui permettent à nos salariés d’obtenir des emplois qualifiés très demandés sur le marché du travail. Nous avons le potentiel de clientèle sur ce secteur et nous devrions pouvoir renforcer les effectifs de manière significative y compris son encadrement.

L ‘année 2018 aura été une année de transition qui nous aura permis de recadrer nos objectifs en y associant au mieux les acteurs locaux. Cela a été le cas par exemple lors de l’organisation en décembre d’un séminaire sur l’avenir du « LOCAL 14 », ou encore avec notre implication en tant que coordinateur au sein du « Comité Paradol » qui s’est réuni très régulièrement pour organiser plusieurs manifestations avec succès sur cette rue piétonne. Nos relations avec nos principaux prescripteurs sont bonnes et nous espérons pouvoir renforcer nos liens avec toujours à l’esprit des objectifs de qualité sur le service rendu.

Plus encore que les autres années je veux en profiter ici pour remercier très sincèrement l’ensemble de l’équipe qui a permis à la Régie d’assurer la continuité de son fonctionnement au cours de cet exercice un peu particulier.

J’en profite également pour souligner le soutien sans faille des élus de l’arrondissement et plus particulièrement de sa Maire, Madame Carine Petit.

Enfin, permettez-moi de lancer un appel pour que plus de personnes et de bénévoles s’impliquent dans les activités de la Régie de Quartier Flora Tristan. Nous avons des objectifs importants, il serait dommage que par manque de « volontaires » nous soyons obligés de réduire nos ambitions.

Patrick FOREST – Président

 

le mot du président 2018b